Pensez au CLICK AND COLLECT pour toutes vos commandes 

Journal

Tout savoir sur l'actualité de PAUL

Un PAUL, une histoire

De la trattoria italienne au salon de thé bien parisien, la bella storia du PAUL de l’avenue Franklin Roosevelt

20 Mai 2022
De la trattoria italienne au salon de thé bien parisien,  la bella storia du PAUL de l’avenue Franklin Roosevelt

Chez PAUL, il n’est pas courant d’être accueillis par une façade affichant fièrement l’amour du salami, du parmesan et… du champagne ! Et que penser de ces étranges « crocs métalliques » nichés au plafond ? Des détails amusants qui nous racontent en fait le passé du lieu et contribuent ainsi à la mémoire du quartier. Comme c’est le cas pour d’autres PAUL parisiens, le fameux  « Aux Tortues » du Boulevard Haussmann notamment,  nous avons en effet à cœur de conserver et valoriser les éléments emblématiques des lieux qui, après d’autres vies, se réinventent en PAUL. Un petit flashback sur le 49 bis de l’Avenue Franklin Roosevelt s’imposait donc…

 « Comestibles » et vins fins              

Au début des années 1950, la maison Raggi ouvrait à l’angle de l’Avenue Franklin Roosevelt et de la Rue de Ponthieu une trattoria haut de gamme, magasin de « comestibles et spiritueux », comme on appelait alors souvent les épiceries fines. La boutique est richement décorée au diapason de ce quartier de prestige. En façade, de sublimes vitraux attirent l’œil des passants en chantant les louanges des fromages et charcuteries importées de différentes régions d’Italie. Mais une large place est également accordée à quelques maisons de champagnes, vins et autres spiritueux… pour le coup bien français ! A l’intérieur, les produits sont présentés sur des étagères en marbre blanc tandis que salamis et jambons descendent en joyeuse ribambelle des plafonds… d’où les solides crochets déjà mentionnés.

En 2001, la Maison PAUL succède à la Maison Raggi. Procciutto et pasta cédent alors la place à la fine fleur des douceurs parisiennes : baguettes craquantes, croissants croustillants, éclairs au chocolat et autres macarons fondants. Les décorations d’origine sont remises en état. Les vitraux comme les étagères en marbre sont restaurés (ces dernières accueilleront pendant quelques années une vaste collection de pots à farine … malheureusement décimée par quelques clients maladroits au fil des ans !).  Et même l’alignement des crochets au plafond, plutôt déroutants dans une pâtisserie-salon de thé il est vrai, sera conservé. Le PAUL Franklin Roosevelt était né !

2001-2021 : PAUL Roosevelt célèbre ses 20 ans en beauté.

20 ans plus tard, le PAUL devenu l’un des commerces les plus anciens du quartier, s’offre en effet une nouvelle jeunesse. En assumant plus que jamais ses origines mais également en accentuant son ancrage parisien : lumineuse véranda, banquette moelleuse et fauteuils confortables, papier peint fleuri comme dans les appartements haussmaniens d’antant et miroirs chics plus contemporains… Autant de nouveaux détails qui viennent mettre en valeur la mémoire du lieu.

Une boutique-salon de thé cosy pour prendre un copieux petit déjeuner dans sa terrasse couverte et ensoleillée, déguster des viennoiseries toute chaudes ou croquer sur le pouce ces fameux sandwichs « baguette » dont les boulangers parisiens ont le secret. Et si la Maison ne propose plus champagne et autres alcools depuis bien longtemps, il est essentiel de découvrir la large gamme de cafés, chauds ou glacés, proposés au comptoir… Un choix sans doute plus sage avant d’attaquer sa journée de bureau ou la visite du quartier !

Dernier détail qui a son importance, quelques notes d’un joyeux vert sont venues donner de la couleur à ce lieu réinventé. Libre à chacun de l’interpréter… Pour certains, une allusion aux célébres plaques de rue de Paris et à son mobilier urbain. Pour d’autres, un écho à la couleur du « blé en herbe », cher au cœur de nos boulangers… Une chose est certaine : au-delà de la nouvelle teinte de ses boiseries sculptées, le magasin s’est bien « mis au vert » en se dotant de vitrines nouvelle génération permettant de diminuer la consommation en énergie de 15 à 20%.

Du beau, du bon et donc du bien dans ce magasin au charme parisien qui a su une nouvelle fois réinventer son histoire… pour mieux vous accueillir !

 

 

PAUL Franklin D Roosevelt

49bis, Avenue Franklin Roosevelt (Angle rue de Ponthieu) 75008 PARIS

Métro… Franklin Roosevelt ! (« Rond Point des Champs Elysées »)